Dialogue avec le lac d’Annecy, Livio Benedetti à Talloires

Divine surprise que de retrouver à ciel ouvert, sur le port de Talloires, au bord du lac d’Annecy, l’ exposition des sculptures monumentales en bronze de Livio Benedetti. Prolongée jusqu’à la fin du mois de mai avant d’être présentée à Aix-les-Bains, elle sera encore visible lors de la 9ème édition de la Fête du Livre, les 25 et 26 mai. Profitons-en, le dialogue entre les sculptures et le site est magique !

A l’Auberge du Père Bise à Talloires, Magali et Jean Sulpice , les heureux propriétaires, ont jeté leur dévolu sur « Loreleï », dont un exemplaire a également été acquis par la ville de Chambéry

Sculpteur franco-italien, Livio Benedetti (1946-2013), né près de Vérone, s’installe en Savoie en 1949. Autodidacte, il souligne que sa formation de maçon, de bâtisseur, l’a beaucoup aidé dans l’appréhension et la compréhension des matériaux mais aussi dans l’apprentissage d’une ossature. Il aime établir de nombreux parallèles entre la structure d’une maison et celle d’une sculpture.

Livio dans son atelier d’Apremont

C’est le fruit du hasard qui révèle sa vocation. Pour un concours de « décoration » de chambrée lors de son service militaire, effectué dans le génie à Charleville-Mézières (entre 1967 et 69), il utilise tous les outils mis à sa disposition pour tailler des rondins de bois. L’obtention du Premier prix l’encourage mais plus encore le sculpteur Robert Darnas de Lyon auquel un de ses amis montre ce premier travail d’amateur et de petite taille. Il l’encourage à changer de format, à passer au monumental pour s’exprimer de manière plus personnelle et trouver sa propre voie. C’est alors que Livio, sensible à l’art depuis toujours, décide aussi de changer de métier et de se consacrer entièrement à la sculpture. S’il admire Henry Moore et Zadkine, il se réfère aussi à Michel Ange et à la sculpture égyptienne dont il aime la rigueur. Avec la grande modestie qui le caractérisait, il disait à la fin de vie « Je me suis dit en regardant ces oeuvres… j’aimerais bien en faire autant ! Et j’ai voué ma vie à essayer de devenir sculpteur. Le fait d’être autodidacte m’a permis de me laisser porter sans m’enfermer dans un style, d’être libre. J’ai plusieurs manières: une très brutale où je laisse la matière exploser. Une autre qui s’apparente plus pour moi au cubisme dans la mesure où j’utilise des lignes très tendues, où j’use de plans très justes... et puis aussi une manière plus réaliste parfois même si la plupart du temps je reste guidé par mon goût de l’épure. » Son père, maçon très doué, rigoureux, intransigeant, « qui avait tous les métiers dans ses doigts », lui a appris notamment à tailler la pierre pour bâtir un mur: « Si l’on sait tailler une pierre d’angle, dégrossir un caillou pour en faire un rectangle ou autre chose, après on sait tout faire. Le reste est de la poésie et relève de l’imaginaire, mais c’est facile. Il m’a appris aussi à sculpter le bois. J’ai découvert ensuite d’autres matériaux. »

Don Quichotte devant la Villa des Roses à Talloires

La vie de Livio est marquée par une rencontre marquante, celle d’Hugo Pratt, devenu son ami et qui lui inspire des oeuvres superbes. Sur ses conseils, son fils Luc, sculpteur également, réalise un Corto Maltese dont Livio était fier. C’est à la Plagne, par hasard, lors d’un Festival de l’Aventure auquel il avait été convié à exposer que Livio croise Hugo Pratt… Son rêve de le connaître, exprimé trois ans plus tôt, se réalise. Ils ne se quittent plus et Pratt l’aide à rester tel qu’il devait être. Le trait, essentiel pour l’un comme pour l’autre, est un lien entre eux. Le départ de conversations de fond sur le métier.

Buste d’Hugo Pratt dans l’atelier de Livio Benedetti
Le superbe Corto Maltese à l’Auberge du Père Bise à Talloires est une oeuvre du fils de Livio, également sculpteur, Luc Benedetti. Bon sang ne saurait mentir!

La nature et les mythologies, comme Pratt, ne cessent d’accompagner Livio dans sa vie et son oeuvre. L’exposition de Talloires permet de retrouver les différents styles et thématiques qui jalonnent la carrière du sculpteur, de mesurer cette liberté érigée en règle d’or, cette puissance inouïe qui se dégage de son art. Celle qui émane aussi de la personnalité si attachante du sculpteur.

Office du tourisme de Talloires et d’Aix les Bains : http://www.talloires-lac-annecy.com et http://www.aixlesbains-rivieradesalpes.com

Pour en savoir plus: http://www.liviobenedetti.com et l’Association des Amis de Livio Benedetti, très active : Le coin, route du Granier – 73190 Apremont.

Fraternité de Livio Benedetti

Photos – comme toutes celles publiées sur mon blog, sauf mention contraire, ©Marie-Christine Hugonot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s