Exploit à l’horizon 2022!

Pour son quatrième livre, Nathalie Lamoureux nous immerge dans un milieu qui n’a plus de secret pour elle. L’Everest a été son obsession pendant cinq ans. Après quatre tentatives, elle devient le 25 mai 2013, la septième Française au sommet du Toit du monde. Elle a raconté sa quête dans « L’Everest à la folie » (Editions Guérin, 2014).

S’il est véritablement question d’une « Plongée dans les ressorts intimes d’un alpiniste », l’auteur, journaliste au Point, spécialiste des voyages et de l’écologie, éprise de haute montagne, se frotte cette fois à l’ours mal léché par excellence qu’elle connaît par cœur semble t-il, Marc Batard.

Premier à avoir gravi l’Everest en solitaire et sans oxygène en moins de 24 heures à 36 ans, en 1988, cet auvergnat présenté par Nathalie comme « le dernier des Mohicans d’une génération d’alpinistes qui ont presque tous rejoint la terre des morts » a collectionné depuis les exploits. Son prochain défi : gravir à nouveau le toit du monde, toujours sans oxygène, pour ses 70 ans en 2022. Pour participer à ce projet « un peu » fou, il s’entoure cette fois de deux compagnons de cordée : Pasang Nuru Sherpa (guide népalais, auteur de treize ascensions de l’Everest) et Muhammad Ali Sadpara (Pakistanais, « l’homme du K2 et des hivernales »).

Pour reprendre une expression chère aux savoyards – Marc Batard a, ce qu’il est convenu d’appeler « un sacré carafon » !  Mais comment pourrait-il en être autrement lorsqu’on vit en se lançant perpétuellement des défis ? « Ce volcan en éruption » se confie à Nathalie. Il l’a choisie, lui qui décide de tout, comme interlocutrice. Elle l’a déjà suivi tout là-haut, sait de quoi il parle et possède une belle écoute… Celle qu’il pense digne de confiance, n’est pas un buvard mais un boomerang. Une sorte de rebelle, comme lui.

En 2003, dans « la sortie des cimes » (Editions Glénat), il révèle son homosexualité dans un monde qui passe pour être « le fief de la virilité sportive ». Nathalie revient sur ce changement de cap et la quête d’une nouvelle identité pour ce père de famille. Autre facette du personnage, il est passionné de peinture. Elle sera aussi son refuge à certains moments difficiles de sa vie, comme l’écriture.

Mais il est surtout question, on s’en doute, d’alpinisme et d’expéditions dans ce livre. Nathalie insiste avec justesse sur la différence entre la naissance du tourisme dans les Alpes et son développement au Népal, sur son évolution. Elle explique notamment la formation des guides, leur exploitation…qu’il faut avoir bien en tête pour comprendre cette « mythologie du sommet ». L’univers de la très haute montagne au Népal fascine parfois ceux ou celles qui ne volent pas très haut et ne le méritent pas. Elle explique le contexte compliqué dans lequel va être lancé « Beyond Everest 2022 », le projet de Marc Batard de gravir l’Everest sans oxygène et de créer une école de la transmission des métiers de la très haute montagne».
Ce livre pose le cadre, présente les acteurs et témoigne de cette approche longue, de cette préparation minutieuse, de cet engagement de Marc Batard, à l’initiative du projet.

Plus qu’un sport, l’alpinisme est un art, disent les grimpeurs comme le rappelle Nathalie Lamoureux. Parallèle que Marc Batard approuve pleinement: « J’ai toujours considéré cette activité comme un projet artistique permanent, dans lequel à partir de ma palette faite de technique, de lucidité, d’intuition et de sens du danger, je devais composer le meilleur tableau possible. »

Comme dans un tournage de film, on entend et on attend déjà « Action ! » avec le Tome 2.

MARC BATARD, L’EVEREST EN PARTAGE, TOME 1, de Nathalie Lamoureux Editions La Fontaine de Siloë

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s