À LA PETITE JEANNETTE… LA MONTAGNE À LA MER !

Sur la Promenade Raymond Savignac à Trouville

Ici, à Trouville, La Petite Jeannette c’est l’institution incontournable, plus encore en automne et en hiver ! Voilà 125 ans que cette enseigne existe. Avec ses pulls jacquard multicolores que l’on rêve de collectionner, ses vestes en tweed so chic, ses pantalons de velours pour gentleman farmer, ses piles d’écharpes et de bonnets laineux et toniques, la boutique de Martine Bertheau est un véritable royaume des tentations…Et tout ce que l’on achète ici se conjugue parfaitement en mode montagne!

En ce moment, ici comme en altitude, on s’habille chaudement… De vrais liens ont toujours existé entre marins et montagnards qui partagent beaucoup de valeurs communes… Raison pour laquelle, sans doute, j’aime les deux ! Comme il est plus compliqué pour moi d’aller en montagne actuellement, l’inspiration est normande !

Ici aussi on décore avec vieilles luges et skis anciens ses vitrines (le bar à vins « Les Etiquettes »), on met d’anciennes cabines téléphériques, les fameux œufs, dans les jardins (au  » Jardin des Thés » sur la plage)…Cette année, si le Normandy à Deauville n’a pas donné le ton comme pour chaque saison hivernale, c’est qu’il est malheureusement fermé. Et puis, comme dans l’adorable album jeunesse « La montagne à la mer » de Rascal et Peter Eliott (ed. Pastel), il y a souvent sur les plages des montagnes de sable qui font le bonheur des enfants… Quant à moi, il m’arrive régulièrement de terminer l’écriture de mes livres consacrés à la montagne en prenant de l’altitude sur les hauteurs de Trouville, dans mon pied à terre… face à la mer, au calme !

Raymond Savignac, illustre affichiste (1907-2002), installé à Trouville après des années de vie parisienne, auquel on doit notamment les célèbres mouettes qui s’embrassent sur le drapeau de la station balnéaire, a créé des affiches pour des stations de sports d’hiver (Val d’Isère, Schilthorn…), pour des clients internationaux bien sûr, mais aussi pour Trouville et Deauville et ses commerçants de prédilection. « A la Petite Jeannette » qui correspondait si bien à son élégance très british en fait partie car il s’y habillait, lui et sa femme, de pied en cap…

S’il n’existe pas de véritable historique de la boutique « A La Petite Jeannette », raconte sa propriétaire Martine Bertheau, le magasin qui a ouvert en 1895 était au départ une bonneterie. « Il est resté dans la même famille jusqu’en 1990, date à laquelle deux sœurs, dernières membres de la famille restées célibataires et sans héritiers (j’ajoute pour les avoir connues qu’elles étaient des figures pittoresques de Trouville !) l’ont vendu à une dame. Je lui ai racheté ensuite en 1998.

Les fameux pulls jacquard…écharpes, bonnets et bérets (et parmi eux celui du logo de la boutique, marine à damiers rouges et blancs)

Nous avons déménagé suite à des problèmes inextricables avec les propriétaires des murs. Comme beaucoup de commerces historiques, nous étions très bien placés au cœur de la ville, quai Fernand Moureaux, et changer d’adresse fut un vrai crève-cœur. Pour autant, impossible de tout lâcher ! J’ai tout recommencé rue Victor Hugo… Je me demandais comment retrouver ailleurs cette clientèle parfois fidèle depuis quatre générations… A l’image de Trouville, vous croisez toutes sortes de milieux sociaux, toutes sortes de tempéraments et, fait plutôt rare, vous pouvez habiller une dame élégante de plus de 90 ans mais aussi son arrière petite-fille un peu plus « fashionista » en quête d’un pull vintage très tendance (elles peuvent éventuellement acheter le même!). Ici c’est beaucoup de belles histoires de famille, de fidélité au long cours et de partage de petites madeleines de Proust ! »

la pile de bonnets…

Bien connue des vieilles familles trouvillaises, « la Petite Jeannette » l’est aussi des célébrités parisiennes un peu « bobo » qui ont fait de Trouville leur fief… Ils raffolent aussi des belles matières (cachemire, alpaga, yack, shetland, coton pima ou giza…), du côté vintage des pulls jacquard (entre autres !) et de l’ambiance délicieusement boisée et cosy de cette boutique où le temps semble s’être suspendu. Pour Martine, « la Petite Jeannette » reste aussi une manière pour elle « de voyager et de faire de belles rencontres sans bouger de chez soi ! »

« A La Petite Jeannette », Boutique et Atelier (de couture), 7 avenue Victor Hugo – 14360 Trouville-sur-Mer (02 31 81 99 27). Expéditions possibles mais pas encore de site internet.

2 réflexions sur “À LA PETITE JEANNETTE… LA MONTAGNE À LA MER !

Répondre à Xavier Martin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s