De Samoëns à Paris, de La Samaritaine à la Jaÿsinia… sur les traces de Marie-Louise Cognacq-Jaÿ

Détail du portrait en pied de Marie-Louise Jaÿ, 1903, huile sur toile par Jeanne-Madeleine Favier (1863-1904) – Musée Cognac-Jaÿ, Paris.

Cette semaine, l’actualité nous a abreuvés d’articles consacrés à la réouverture au public de La Samaritaine après 16 ans de travaux. Polarisée par le panégyrique de son annonceur N°1, propriétaire des lieux, la presse évoque brièvement parfois le génial fondateur de la Samaritaine, Ernest Cognacq, et mentionne plus rarement encore le nom de son épouse, une maîtresse femme énergique et douée, Marie-Louise Cognacq-Jaÿ. Co-fondatrice de ces grands magasins situés en face du Pont Neuf, devenus une des institutions parisiennes, Marie-Louise Jaÿ (1838-1925) est originaire de Samoëns, en Haute-Savoie, où elle nait le 1er juillet 1838 dans une famille très nombreuse du petit du hameau du Villard. Son village natal lui rend hommage cet été en lui consacrant une exposition passionnante à la Maison de La Jaÿsinia.

Dans ce milieu très modeste, pas d’autre alternative que le travail dès le plus jeune âge. Marie-Louise arrive à Paris à quinze ans, chaperonnée par des membres de sa famille, pour trouver un emploi. Elle sera vendeuse à La Nouvelle Héloïse, une boutique de lingerie féminine. C’est là qu’en 1856 elle rencontre celui qui deviendra son mari, Ernest Cognacq, venu de l’île de Ré pour tenter, comme elle, de gagner sa vie à Paris. Par la suite, on la retrouve première vendeuse au rayon confection du magasin Le Bon marché. Tous deux ont la bosse du commerce et des affaires.

Ils s’associent pour créer leur propre magasin. « La Samaritaine » n’est au début (en 1871) qu’une petite échoppe… On connait la suite, leur réussite sociale fulgurante, leurs innovations multiples et la Fondation Cognacq-Jaÿ, essentiellement dédiée aux œuvres sociales pour leur personnel. Les musées Cognacq-Jaÿ de Paris (1929) et Ernest Cognacq à Saint-Martin-de-Ré (1907) illustrent par leurs collections l’intérêt du couple pour les Arts et le mécénat. Sans enfants, ils consacrent leur vie à leurs passions et restent fidèles à leurs racines provinciales de manière très touchante. Marie-Louise, qui n’a jamais oublié son village natal, crée à Samoëns un magnifique jardin botanique alpin « La Jaÿsinia », au nom inspiré du sien, dont elle fait don à la commune.

Entrée du Jardin botanique alpin de Samoëns ©DR
Grille d’entrée du Jardin ©Christian Martelet

Inauguré le 3 septembre 1906 sur un terrain montagneux de 3,5 Hectares de pentes calcaires, ce jardin classé à juste titre « Jardin remarquable » abrite aujourd’hui plus de 5 000 espèces végétales issues des différentes zones montagneuses des cinq continents. Ce lieu toujours merveilleusement entretenu et soigné a pourtant l’air sauvage. Tout un art : « Un jardinier doit savoir être discret pour que cela ressemble le plus possible au naturel », explique Christian Chauplannaz, responsable scientifique et technique de La Jaÿsinia.Pour les habitants comme pour les touristes, ce jardin, dessiné par le paysagiste Jules Allemand, qui serpente à travers 3 km de chemins et offre un panorama de plantes des montagnes du monde entier reste un lieu de promenade enchanteur et l’un des fleurons de ce village plein de charme qui chouchoute son patrimoine.

La maison de la Jaysinia©Christian Martelet
Portrait de Marie-Louise Cognacq-Jay ©DR
©MC Hugonot

A l’entrée du jardin, La maison de la Jaÿsinia accueille cet été une exposition temporaire consacrée à la vie et à l’œuvre de Marie-Louise Cognacq-Jaÿ. Beaucoup de documents inédits ont été réunis pour l’occasion par Michel Gaudin, auteur de « La Samaritaine des Cognacq-Jaÿ » et Alain Lachaud, spécialiste de la vie dans le Haut-Giffre autrefois. Une raison de plus pour prendre la direction de La Jaÿsinia et de Samoëns !

Du 07/06 au 31/08/2021, de 14h à 18h, fermé samedi et dimanche (04 50 34 40 28)

Office du Tourisme de Samoëns: https://samoens.com/

©MC Hugonot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s