Ambiance club à l’hôtel St Alban de la Clusaz

Nouvel hôtel, nouvelles architecture et déco, Romain Trollet le jeune Président directeur général du groupe Assas Hotels privilégie l’innovation et fuit la redite!

Chaque projet invite à se remettre en cause, c’est ce qui motive Romain Trollet. Ouvert cet hiver, le St Alban propose un concept différent des autres établissements du groupe en montagne. Il n’est pas forcément le plus typé « altitude » ni le plus surprenant comme décoration (contrairement au Rocky Pop!) mais l’idée, pour Romain Trollet comme pour Leslie Gauthier, l’architecte d’intérieur (qui signe avec le St Alban son huitième chantier avec lui) était de lui donner une atmosphère de club dans une station familiale plutôt chic.  » On essaie, explique Romain, de faire des choses adaptées aux stations dans lesquelles on est. On ne fait pas des Rocky Pop n’importe où…L’idée de concevoir un hôtel un peu « club » me taraudait depuis longtemps . La construction toute en bois qui tient de la prouesse technique a eu aussi beaucoup d’impact sur le choix de la décoration au St Alban. » L’hôtel affiche donc une déco sobre et sage, raffinée et fonctionnelle à la fois. Romain Trollet privilégie les espaces communs qu’il souhaite conviviaux dans un esprit de partage et d’échange. C’est dans ce sens qu’il travaille de plus en plus, non seulement avec Leslie Gauthier mais aussi avec son frère cadet Julien, créateur de bars, qui peaufine l’ambiance, la bande son et les cocktails! A chacun son métier. Si la restauration (hormis les petits déjeuners) y est proposée plus en dépannage (petite carte de planchas à partager s’ajoute à la carte du room service très sympa et abordable) sans vouloir rivaliser avec les multiples propositions locales, l’idée est plutôt de profiter du lobby bar bibliothèque pour en faire un lieu de vie, de détente, sortir de sa chambre et venir prendre un goûter en rentrant du ski, un apéritif le soir en écoutant de la bonne musique.

Le lobby bar bibliothèque

Bien conscient du prix élevé des vacances à la montagne, la famille est au centre des préoccupations de Romain avec des chambres XXL ludiques pour les enfants, plus économiques pour les parents. Elles font aussi le bonheur des petits groupes d’amis adultes!

Chambre familiale
Suite Deluxe

Ce qui n’empêche pas la suite Deluxe d’exister dans ce 4*…ni la présence dans toutes les chambres d’une abondance de livres de poche pour distraire des écrans.

Mode incontournable, le Spa! Ici Nuxe comme toujours dans tous les hôtels de Romain Trollet. L’Espace (250M2)comprend outre les deux cabines de soin, un parcours Kneipp (du nom du prêtre naturopathe) pour accéder à la piscine, avec sauna, douche sensorielle, ice-room avec fontaine de glace et mur de sel dans la salle de relaxation…Le tout en sous-sol. Mais l’hôtel jouxte aussi la piscine municipale avec un bassin extérieur chauffé à 28° pour ceux qui préfèrent barboter au grand air… face aux Aravis, même quand il neige! Sensation divine.

Romain Trollet

Lorsque l’on demande à ce jeune PDG ce qui le fait vibrer dans ses créations d’hôtels depuis le premier qui date de son arrivée à Chamonix en 2007, il répond sans hésiter:  » L’innovation. La phase la plus exaltante, c’est la création du concept mais aussi le jour d’ouverture de l’établissement avec les réactions des premiers clients. Est-ce que l’on a bien pensé les choses ou est-ce que l’on s’est trompé ? C’est stressant aussi ! On croit à un projet, on arrive à convaincre tout le monde et puis la critique peut être radicale. Il faut rester humble sur ce qu’on fait.  » Romain Trollet, 39 ans, parisien pur souche, n’aura jamais la grosse tête. Il vit la montagne depuis douze ans, comme une source d’équilibre qui maintenant lui est indispensable: « j’aurais beaucoup de mal à partir! J’ai trouvé un équilibre entre le sport, ma vie familiale et personnelle. Cela m’arrive d’aller courir après une journée de travail. Je trouve en montagne une ouverture d’esprit plus saine et sereine. Je ne suis pas sûr que j’aurais pu faire la même carrière à Paris. « 

Hôtel St Alban, 4*,195 route de la Piscine – 74220 La Clusaz (04 58 10 10 18/ http://www.hotel-st-alban.com) ouvert dix mois sur douze. Office du Tourisme de la Clusaz: http://www.laclusaz.com

Pour tout savoir sur la fabrication du reblochon fermier, délicieux fromage des Aravis, « le Hameau des Alpes(http://www.lehameaudesalpes.com). La ferme d’alpage qui abrite cet espace interactif (un régal pour les enfants (mais pas seulement) a été déplacée du terrain du St Alban à son actuelle adresse. Malheureusement sa restauration ne s’est pas faite dans les règles de l’art, tant s’en faut…Comparer avec la photo de la ferme d’origine et sans être architecte du patrimoine, on tombe à la renverse. Donc ce n’est pas ici qu’il faut aller pour voir une ferme traditionnelle des Aravis…Dommage!

Pour un bon goûter (ou repas) en pleine nature, récompense d’une jolie promenade à pied: « le chalet du lac », un ancien chalet d’alpage, le plus ancien des Confins, au charme fou. Si le ciel est bleu, si la neige est fraîche…faire le tour du plateau de Beauregard en raquettes laisse un souvenir enchanteur.




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s