Julien Lacroix « les grandes solitudes de Jacques Balmat »

Julien est né à Annecy, a grandi à Évires, fait des études pour devenir ingénieur du son, vit à Paris, travaille chez Warner et… reste fidèle à ses racines savoyardes ! Par passion, il pratique la photographie de montagne et la photo de rue.

Un jour il pousse timidement la porte de la librairie des Alpes pour montrer son travail à Jean-Louis Vuibert-Guigué. Grand amateur de photographie, le libraire galeriste est immédiatement séduit par sa vision d’alpiniste très personnelle et sans artifice. Il l’expose dans le cadre de « Glaciers » lors du Festival Photo Saint Germain en novembre 2017.

Julien est un garçon tout simple, droit dans ses chaussures de marche, spontané et modeste, auquel Paris, par miracle et volonté aussi… n’a pas volé une once d’authenticité montagnarde. « Le » bonheur de ces découvertes que l’on ne fait à Paris qu’à la librairie des Alpes !

Le récit de la mythique première ascension du Mont-Blanc, réussie le 8 août 1786 par le jeune et robuste guide de haute montagne, chasseur de chamois et cristallier Jacques Balmat (1762-1834) accompagné du docteur Paccard, médecin à Chamonix et excellent alpiniste, le fascine. Il y a de quoi, il s’agit d’une sacrée équipée dont le savant genevois Horace Bénédicte de Saussure fut l’instigateur… en promettant une forte récompense à qui trouverait la voie pour arriver au sommet.

Sélectionnant des extraits du livre découvert par hasard à la librairie des Alpes « Jacques Balmat du Mont-Blanc » de Charles Rochat-Cenise (publié en 1929 aux éditions Malfère), Julien Lacroix propose un carnet de voyage raffiné qui présente ses propres photographies en regard de morceaux choisis du texte ancien.

On tombe sous le charme de ses images poétiques et puissantes au point de rejoindre l’idée exprimée par le romancier Charles Rochat-Cenise à propos des solitudes de Balmat. À notre tour d’être… « en contemplation passionnée » en tournant les pages de ce bel ouvrage.

« Les solitudes de Jacques Balmat » de Julien Lacroix, en autoédition. 96 pages alliant photographie (plus de 40 photographies couleur et noir & blanc) et littérature de montagne, 22 €. Existe en coffret comprenant un livre  un tirage 20X30 Fine Art (160€) et en coffret collector (650€). Disponible à la Librairie des Alpes (www.librairiedesalpes.com) et en consultant www.julacroix.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s