Cézanne à Talloires

La Fondation Louis Vuitton à Paris présente actuellement  » la Collection Courtauld. Le parti de l’Impressionnisme ». Une superbe exposition qui met en lumière les choix éclairés de ces grands collectionneurs et mécènes du XXème siècle, Samuel et Elisabeth Courtauld et nous donne l’occasion de revoir notamment un des chefs-d’oeuvre de Paul Cézanne « le lac d’Annecy« , une huile sur toile peinte en 1896.

Paul Cézanne, le lac d’Annecy, 1896, Huile sur toile.The Courtauld Gallery, Londres


En vacances au bord du lac d’Annecy avec sa femme et son fils, à l’hôtel de l’Abbaye à Talloires au cours de l’été 1896, Paul Cézanne ne semble guère goûter les joies de cette villégiature. Dans une lettre à Philippe Solari , il écrit le 23 juillet 1896 : Quand j’étais à Aix, il me semblait que je serais mieux autre part, maintenant que je suis ici, je regrette Aix. La vie commence à être pour moi d’une monotonie sépulcrale […]Pour me désennuyer je fais de la peinture, ce n’est pas très drôle, mais le lac est très bien avec de grandes collines tout autour, on me dit de deux mille mètres, ça ne vaut pas notre pays ». Pour lui la Sainte-Victoire domine tout, c’est « sa » montagne, on le sait! S’il produit peu durant son séjour en Haute-Savoie, il n’en demeure pas moins que ce tableau qualifié par le critique Roger Fry d’ « insurpassable » illustre à merveille la beauté de ce paysage alpin, malgré les réticences du peintre! Samuel Courtauld commence à collectionner les oeuvres de Cézanne en 1922, à une époque où celui-ci, en Angleterre est encore totalement méprisé.

Autres pépites liées à la montagne (notre sujet de prédilection…), certaines aquarelles de l’un des précurseurs de l’impressionnisme, William Turner, l’amoureux des Alpes.

William Turner, Mer de glace, »La cabane de Blair sur le Montenvers », 1802, graphite et aquarelle avec marque de grattage. The Courtauld Gallery, Londres

La Courtauld Gallery posséde une des plus belles collections publiques des aquarelles de Turner. On apprend que Sir Stephen Lewis Courtauld, frère de Samuel était un passionné d’alpinisme. Ceci explique cela quant à ses choix dans l’oeuvre de William Turner réunies dans une salle qui présente sa propre collection.

La Fondation Louis Vuitton, bâtiment spectaculaire de l’architecte Frank Gehry

L’exposition réunit quelque cent dix peintures et oeuvres graphiques collectionnées en moins de dix ans, de 1923 à 1931 par Samuel et Elisabeth Courtauld. Jusqu’au 17 juin 2019. Réserver absolument sur le site : http://www.fondationlouisvuitton.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s