REVUE DE PRESSE AUTOMNALE, PREMIER ÉPISODE : DIRECTION ANNECY

En Automne les feuilles se ramassent à la pelle et les infos aussi ! Voici une première sélection des bonnes nouvelles à diffuser largement…

Les charmes d’Annecy se déclinent sur quatre saisons, la preuve.

De la graine d’architectes…grâce au Caue de Haute-Savoie

Ouvrir les yeux sur l’art et l’architecture dès l’enfance, c’est une vraie richesse pour l’avenir. Le Caue de Haute-Savoie propose LES MERCREDIS DE L’ARCHI. Il s’agit d’ateliers d’architecture hors temps scolaire, pour les enfants de 10 à 14 ans. Répondant au souhait de sensibiliser les plus jeunes aux questions architecturales, les quatre sessions proposées développent des thématiques essentielles pour un premier contact avec son cadre de vie. Pensées autour d’une approche sensible, les sessions (au nombre de quatre) incitent les enfants à créer (croquis, dessins, mesures), imaginer, manipuler (cartes, maquettes) et observer leur environnement (visites de terrain). Loin d’être didactique, chaque session aborde un thème de façon créative et ludique encadrée par un architecte animateur du CAUE. Bravo pour cette initiative qui a été suivie dès son lancement, l’année dernière, par plusieurs familles de la région ! La session 2 « Matière et architecture » (du 4 novembre au 16 décembre) est déjà complète…Espérons que les Mercredis de l’Archi feront aussi naître des vocations…www. caue74.fr

Jean & Magali Sulpice à l’Auberge du Père Bise, toujours plus…

J’ai consacré plusieurs pages de mon dernier livre « Vue sur lacs, Architecture et Patrimoine en Savoie Mont-Blanc » au talent déployé par Jean et Magali Sulpice pour écrire une nouvelle page de l’histoire de cette mythique Auberge du Père Bise dont il ont pris les rennes dans la baie de Talloires, « l’anse magique du lac d’Annecy ». Chez le même éditeur, Glénat, spécialiste aussi des beaux livres consacrés aux chefs étoilés, paraît « Jean Sulpice. Le chef, l’Auberge & le lac » dans la collection « Le verre et l’assiette ».

L’objet est magnifique, luxueux, soigné dans les moindres détails de la couverture toilée à la mise en page par Georges Riu – auquel je dois aussi la conception graphique de mes livres publiés par Glénat, un gage de qualité ! Les photos de Thomas Dhellemmes (qui excelle dans les images de mets) et les textes de Jacky Durand illustrent parfaitement l’univers du chef doublement étoilé, ce subtil mélange entre raffinement et simplicité, la force tirée d’un attachement profond à ses racines savoyardes, son endurance de grand sportif et sa créativité puisant sa source dans un environnement qui le nourrit au quotidien. Je me suis régalée à feuilleter puis à lire cet album. Ces pages m’ont fait revivre un séjour enchanteur à l’Auberge…Il met l’eau à la bouche, fait rêver, ressource. Si le photographe flatte la rétine avec ses images, l’auteur sait initier le lecteur à la découverte de cette « carte du Tendre des papilles ». Plutôt taiseux, comme le sont souvent les savoyards, Jean Sulpice s’exprime à travers sa carte et sa vision de l’art de vivre entre lac et montagne. Cette dernière a défini le décor et l’atmosphère de l’Auberge du Père Bise d’aujourd’hui, version Sulpice. Jamais ostentatoire, le luxe nait d’une harmonie parfaite. Pas de fausses notes, ni en cuisine devant le piano, ni dans le chaleureux hôtel 5* (Relais & Châteaux), domaine réservé de Magali. Cet ouvrage qui réinvente « le livre de cuisine » en  évolution constante, reste malgré tout aussi un livre de recettes de Jean Sulpice dont il propose une sélection . A vos fourneaux ! (224 pages, grand format, 49€, éditions Glénat). www.perebise.com

La nouveauté de l’Auberge du Père Bise c’est aussi la création d’un spa, superbe et archi zen, qui permet de profiter de la proximité du lac et des montagnes en toutes saisons pour « un supplément de bien-être ». L’accès à l’espace détente et à la piscine est ouvert à tous les clients résidents mais également, pour toute réservation d’un soin du visage ou du corps, aux non-résidents. La carte des soins a été développée en collaboration avec deux marques expertes, Exertier et Menard, qui, par leur ancrage très fort dans la nature, correspondent parfaitement à la philosophie du lieu. Réservations : +33(0) 450 60 48 28 ou spa@perebise.com.

Trois macarons Ecotable pour Laurent Petit au Clos des Sens

Laurent Petit, chef triplement étoilé du Clos des Sens, a rejoint Ecotable en 2020, premier label de restauration durable en France. Les macarons sont attribués en fonction du degré d’éco-responsabilité du restaurant dont on mesure la cohérence écologique. Chez Laurent Petit c’est une seconde nature et cela ne date pas d’hier ! Cet artisan culinaire, comme il aime à se définir, pratique la permaculture et sa cuisine lacustre et végétale est à base de produits locaux et de saison. « Mon dessein, explique Laurent Petit,  contribuer à construire un monde responsable, respectueux de l’environnement mais aussi des êtres humains, mettant en exergue leur richesse, leur beauté cachée. Et partager la quintessence de mon territoire, pour en révéler l’essence. »  www.closdessens.com

Fondue sur lac et bonnet …d’âne! Sur le lac d’Annecy le Water taxi devient bateau fondue jusqu’à fin décembre. L’idée amuse. Pourquoi ne pas craquer pour cette invitation à venir « passez un excellent moment convivial autour d’une excellente fondue, sous un plaid chaud, le tout dans un site naturel d’exception.» ?

Parce que l’on nous propose de déguster « une délicieuse fondue 100 % vacherin fribourgeois. » en Haute-Savoie, sur le lac d’Annecy. C’est une mauvaise plaisanterie j’imagine lorsque l’on connaît la richesse des fromages locaux. Faut-il rappeler aux propriétaires du Water taxi où ils sont et les richesses du terroir, la recette traditionnelle de la fondue peut-être aussi? Le vin qui accompagne est-il du rosé de Bandol ?! Surprise! Tout cela ne fait pas très sérieux et casse « un peu » l’envie de participer à ces agapes lacustres, j’avoue ! info@water-taxi.fr

Bon à savoir, cet hiver on pourra aussi de naviguer sur le lac à bord d’un des bateaux de la Compagnie des bateaux du lac d’Annecy et pourquoi pas en profiter pour essayer le dernier en date de leur flotte, l’Amiral, un bateau hybride magnifique. www.bateaux-annecy.com

A Duingt, sur la rive du lac opposée à Talloires, non loin du Clos Marcel (4* les pieds dans l’eau avec l’hiver l’incontournable « brunch du Comptoir » chaque dimanche) va ouvrir la Villa Caroline.

Un nouvel établissement lancé par un jeune couple Caroline et Grégoire mi novembre (en principe), dédié au bien-être et à la santé, sans télé ni wifi, avec interdiction de téléphone dans les espaces communs…un sacré pari ! Comment se distinguer parmi une offre pléthorique dans la région? En développant d’autres concepts. A voir. On reparle après avoir testé ! www.villacaroline.net

Très tendance…Le peintre Gilles Giacomotti, également à l’honneur dans les pages de « Vue sur lacs, Architecture et patrimoine en Savoie Mont-Blanc (comme Jean et Magali Sulpice, Laurent et Martine Petit…) lance en partenariat avec le magasin Organdi Home Décoration de Carole Giraudon une collection de papiers peints qui déclinent « les Bleus du lac », ses tableaux peints sur bois mais en format panoramique: 3 panneaux de 1m sur 2m70. (www.organdi-home.fr)

L’impression sur papier green (végétal) est de Jennifer Catteau (Designer textile). Le papier peint de Gilles Giacomotti s’inscrit dans la mouvance du panoramique Blue Mountains, création de Cristina from La Touche Originale Studio, du papier peint Misty Mountains, de Skyline Blue Mountain Peak…ou bien encore du panneau Ukiyo édité par Nobilis dans sa collection Grand Angle . On retrouve dans chaque modèle, comme dans les Bleus du lac , l’esprit estampe japonaise avec ces montagnes en perspective et en transparence créant un décor très apprécié actuellement. (www.lesbleusdulac.com)

On retrouvera Gilles Giacomotti dans l’exposition « Ô lacs ! », thématique et collective, du 7 novembre au 20 décembre à Thorens Glières. Orchestrée par Phil’arts qui a pour vocation de démocratiser l’art moderne et contemporain en milieu rural, elle présentera les univers lacustres sous différentes angles (le lac vu de dessus et de loin, vu de près et vu de l’intérieur). Espace PHIL’ARTS – 38 Rue de la Poste Thorens-Glières 07 60 57 81 94 / philarts@commune-filliere.fr

Du 29 novembre au 12 décembre au musée château d’Annecy, « Passé à la loupe » présente l’archéologie d’aujourd’hui à travers près de 400 objets archéologiques découverts dans la commune nouvelle d’Annecy. www.annecy.fr

Mention spéciale enfin pour la brochure « les escapades annéciennes » 2020-2021 de l’Office du Tourisme du lac d’Annecy. Présentation, format, contenus…tout a été bien pensé, de manière ludique et pratique, et elle fourmille d’idées dans tous les domaines. www.lac-annecy.com

A très vite pour un prochain épisode! Je ne resterai plus aussi longtemps sans vous donner de nouvelles! Promis juré. Mais j’ai au moins une bonne excuse…me semble t-il!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s