Être timbré de la Compagnie des Guides de Chamonix!

À l’occasion du bicentenaire de la Compagnie des Guides de Chamonix La Poste émet le 25 mai prochain un timbre qui va plaire autant aux chamoniards qu’aux touristes, aux guides qu’aux philatélistes… Édité à 600 000 exemplaires, il est illustré par le logo de la Compagnie où figurent les Drus.

À Philaposte Gilles Evrard, responsable du programme philatélique et Isabelle Lecomte, chargée de conception de timbres, satisfont notre curiosité.

Pouvez-vous nous rappeler quelles sont les fonctions de Philaposte ?

Il s’agit du service philatélique de La Poste qui est la seule à détenir le pouvoir d’émettre des timbres en France. Philaposte est l’imprimeur historique, seul habilité à fabriquer les timbres (une valeur fiduciaire avec des règles de sécurité absolue) et produits d’affranchissement pour la France (plus d’un milliard de timbres et marques d’affranchissements par an). Cela concerne les timbres du programme philatélique officiel mais aussi d’autres catégories de timbres : le timbre d’usage courant (la Marianne), les carnets de timbres de correspondance (autocollants), les collectors, les tirages spéciaux, les timbres personnalisés…

 Philaposte imprime également les produits d’affranchissement d’autres pays étrangers et se développe sur le marché de la traçabilité et de l’identité qui exigent des modes d’impression sécurisés.

En fait Philaposte est constituée de trois entités : l’imprimerie située depuis 50 ans à Boulazac, en Dordogne (24), « Le Carré d’Encre », boutique de trois cent mètres carrés dédiée à la philatélie et aux articles autour de l’écrit et du papier, située 13 bis rue des Mathurins à Paris et enfin le siège à Gentilly (94).

Le programme philatélique s’élabore de quelle manière ?

En moyenne, il comporte une cinquantaine d’émissions de timbres chaque année. Philaposte reçoit en amont entre 600 et 800 demandes par an de tous les publics, institutionnels, professionnels et particuliers. Nous les intègront dans un processus de sélection (recherche de leur intérêt, de leur originalité, de la neutralité des sujets, de la parité hommes/femmes, de l’équilibre territorial du programme…). Philaposte fait aussi des propositions. Une pré-liste est présentée à la Commission des programmes philatéliques, réunie tous les 6 mois (généralement en juin et en décembre). Celle-ci est composée d’une vingtaine de personnes désignées en fonction de leur statut ou intérêt pour les sujets philatéliques : postiers, artistes graveurs, représentants des ministères, du monde philatélique, des experts en patrimoine, etc…). Il faut dix-huit mois d’anticipation pour construire un programme. Ce délai minimal permet de concevoir avec le plus grand soin les timbres du programme.

Comment l’émission du timbre du bicentenaire de la Compagnie des Guides de Chamonix a-t-elle été décidée ?

Tout dépend de la nature du timbre. Il existe à la Poste différentes familles de timbres, la Marianne étant la plus connue bien sûr. Ce timbre de la Compagnie des Guides de Chamonix rentre dans ce programme philatélique national. Ce sont les émissions les plus prestigieuses de timbres qui sont choisies longtemps à l’avance, environ deux ans avant l’année où ils doivent être commercialisés.  En 2019, la commission des programmes philatéliques a donc mis ce timbre au programme de 2021. Le choix a été communiqué au Ministère de tutelle, celui de l’Économie, des Finances et de la Relance,

Philaposte a contacté Tristan Knoertzer, Chef de projet 200 ans Compagnie des Guides, pour lui suggérer l’émission de ce timbre commémoratif qui a été acceptée aussitôt. Au niveau national, généralement on ne fait pas de lancement en août, mois de la fête des Guides on avait donc trouvé le mois de mai, au moment de la Grande cordée. Évènement qui finalement aura lieu en juillet, crise sanitaire oblige.

Avec Isabelle Lecomte, les grandes étapes de la conception ce timbre…

Dès lors que la décision est publiée au Journal officiel par arrêté, nous avons informé la Compagnie des Guides que tout était prêt pour lancer la conception. Il faut alors se mettre d’accord sur le visuel du timbre qui doit répondre aux exigences du demandeur mais aussi à celles de La Poste qui sont très précises avec ses mentions obligatoires : France, la valeur faciale, le symbole grec phi en majuscule (Φ)pour distinguer un timbre qui fait partie du programme officiel de la philatélie, l’année d’émission, La Poste puisque nous sommes émetteurs et puis lorsque le timbre est vraiment finalisé, dans les marges en bas, au milieu, il y a l’entité émettrice – Philaposte. S’il y avait eu un graveur, son nom devait figurer à droite dans cette marge et s’il y avait eu un dessinateur, son nom aurait figuré à gauche.

Après commence le travail de mise en page qui a été réalisé par Bruno Ghiringhelli. Il a fait plusieurs propositions de maquettes et de format pour la Compagnie des Guides de Chamonix. Dans ce cas précis le logo de la Compagnie était souhaité comme visuel. Les projets sont envoyés et retravaillés par notre imprimerie puis soumis pour que soit validé un bon à tirer et que le timbre puisse partir en impression.

Ensuite, on a le timbre à date c’est-à-dire le cachet d’oblitération pour lequel notre proposition des deux piolets croisés a été retenue. Il est matérialisé par la date du premier jour de la commercialisation du timbre en avant-première, qui sera le 21 mai 2021. (Si l’on manque le premier jour, on peut faire la demande d’oblitération par correspondance pendant six mois).

Après cela, j’ai fait des recherches iconographiques pour illustrer le document philatélique, produit additionnel à la sortie du timbre sur papier Vélin d’Arches, d’un format A4 sur lequel il y a un texte relatif au sujet du timbre, un timbre collé et oblitéré. Le texte a été écrit par la Compagnie des Guides et l’illustration a été créée par le metteur en page d’après une photo d’agence. Sur chaque document figure le cachet à sec de l’imprimerie (avec l’illustration de la presse à bras) qui atteste l’authenticité du document. Chaque projet est différent et c’est ce qui fait la richesse de notre métier. On est à la genèse de la conception c’est passionnant. Nous nous répartissons les sujets au sein de notre équipe en fonction de nos affinités.

Le tirage du timbre de la Compagnie des Guides correspond à celui des autres timbres ?

A peu de chose près il n’y a pas beaucoup d’écarts dans les tirages des timbres de philatélie dans la mesure où ils ont tous une valeur faciale. Le prix est mentionné et donc en cas de changement tarifaire, cela nécessite un complément en termes d’affranchissement. Donc au bout d’une année, Ils sont retirés du commerce. Leur durée de vie n’est pas celle des carnets de timbres avec Marianne, d’usage courant, sans valeur faciale où il est juste indiqué prioritaire ou lettre verte et qui sont intemporels ! Cette différence fait croire à plein de gens que les timbres philatéliques sont plus chers ce qui est faux bien évidemment ! Les volumes de timbres émis ont beaucoup diminué par rapport à des époques où l’on s’écrivait, par rapport au nombre de philatélistes…Il y avait beaucoup moins de programmes dans l’années mais certains timbres sortaient à dix millions d’exemplaires ce qui n’est plus du tout envisageable !

Que représente pour Philaposte un projet comme l’émission du timbre des 200 ans de la Compagnie des Guides de Chamonix ?

Ce projet est en totale cohérence avec le programme philatélique. Pour nous, il y a déjà la montagne qui s’inscrit parfaitement dans la thématique de la nature très présente dans nos choix habituellement. Ensuite il y le tourisme qui a été confronté à une situation très difficile avec la crise sanitaire. Cette année nous avons décidé de valoriser le tourisme en France. On va sortir un carnet cet été orienté nature et paysage, l’année prochaine ce sera sur un autre versant du tourisme, le patrimoine peut-être… Et puis il fait partie de la catégorie, très prisée des collectionneurs, des timbres commémoratifs qui a beaucoup de succès de manière générale et à laquelle on est très attachés dans chaque programmation. L’émission de ce timbre, est comme pour les autres, prise en charge financièrement par La Poste. Il y a par ailleurs tellement de demandes par an et si peu de retenues qu’il faut vraiment mesurer la chance que l’on a lorsque l’on obtient l’émission d’un timbre. Chamonix en a bien conscience et se félicite de cette visibilité supplémentaire.

« Le Carré d’Encre », superbe magasin de trois cent mètres carrés dédié à la philatélie et aux articles autour de l’écrit et du papier, située 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris (https://www.lecarredencre.fr/). Le timbre de la Compagnie des Guides de Chamonix y sera vendu en avant-première les vendredi 21 mai et samedi 22 mai entre 10h et 17h. Bruno Ghiringhelli animera une séance de dédicaces de 10h30 à 12h30 vendredi 21 mai (sous réserve de l’évolution sanitaire).

Le vendredi 21 mai, une vente du timbre sera organisée également à Chamonix mais pour le moment on ignore encore où et dans quelles conditions. Se renseigner au bureau de La Poste de Chamonix, 89 Place Balmat.

Le programme du bicentenaire de La Compagnie des Guides de Chamonix : https://www.chamonix-guides.com/fr/page-de-contenu/agenda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s