Hans Emmenegger, singulier et fascinant

Présenté parmi les artistes de l’exposition « Modernités suisses » au musée d’Orsay, Hans Emmenegger (1866-1940) fait l’objet d’une magnifique rétrospective à la Fondation de l’Hermitage à Lausanne. Une grande première et un très bel hommage à ce peintre hors du commun, originaire de Suisse centrale, dont l’œuvre insolite et audacieuse reste encore assez confidentielle.

Hans Emmenegger, Réflexion sur l’eau ou Petit bateau à vapeur se reflétant sur l’eau, 1909, huile sur toile,
Kunstmuseum Luzern, © Andri Stadler, Lucerne

Influencé à ses débuts par l’énigmatique Arnold Böcklin (1827-1901) qu’il considère « comme un Dieu » et sur les traces duquel il part en voyage d’étude arpenter le Tessin et l’Italie, Hans Emmenegger est à la fois graveur et peintre de plein air captivé par les variations atmosphériques. Lorsque ses compatriotes peignent des paysages de montagne, lui se focalise sur le phénomène de la fonte des neiges. Il ne cesse de dialoguer à travers son œuvre avec ses mentors et amis suisses Böcklin bien sûr, puis Amiet, Giacometti, Vallotton…ou bien encore Robert Zünd.  Dès 1903, il se forge son propre langage pictural et se libère progressivement de la figure tutélaire de Böcklin pour « élaborer une esthétique propre en s’intéressant à des thèmes insolites – intérieurs obscurs de forêt, fonte des neiges, ombres portées ou reflets à la surface de l’eau – qu’il traite dans un style réaliste et synthétique.(…)Observateur subtil de la nature, Emmenegger est attentif aux phénomènes impalpables, transitoires, il aime traduire des effets simples et essentiels, révéler des mouvements invisibles » soulignent dans leur préface du catalogue Sylvie Wuhrmann et Corinne Currat (respectivement directrice et conservatrice adjointe de la Fondation de l’Hermitage, commissaires général et scientifique de l’exposition).

Hans Emmenegger Au bord du lac de Garde [Solitude], 1902, huile sur toile, Collection privée, Zurich ©DR
Hans Emmenegger, Dernier rayon du soleil au couchant sur le Sustenspitz, huile sur toile non datée, Collection privée

Formé à l’École des arts appliqués de Lucerne puis à l’Académie Julian à Paris où il arrive à dix-huit ans, il part ensuite à Munich pour affiner sa formation artistique. Il y rencontre le peintre suisse Max Buri qui devient l’un de ses plus fidèles amis. A Paris, où il séjourne chaque hiver entre 1887 et 1891, Hans Emmenegger se lie d’amitié avec Cuno Amiet, Giovanni Giacometti, Emil Beurmann et le sculpteur Hugo Siegwart. Une vraie communauté suisse très solidaire se met en place et Amiet reconnait lui-même le rôle précieux joué par Emmenegger : « Lorsque j’étais dans le besoin pendant mes études à Paris, il m’a aidé.» . Les voyages se succèdent pour ce célibataire endurci, grand sportif, qui s’établit dans le domaine familial près de Lucerne. Au cours de sa carrière il connaîtra plusieurs crises artistiques. Il brûle 60 de tableaux en 1913. Il en détruira d’autres en décembre 1914 et en 1915. Très engagé dans les sociétés d’art lucernoises, philatéliste et collectionneur dans l’âme, il possédait, notamment des œuvres de Ferdinand Hodler, Cuno Amiet, Max Buri, Giovanni Giacometti et Albert Trachsel, ainsi qu’un ensemble de minéraux et de fossiles. Subjugué par la photographie qu’il collectionne aussi, cet artiste chercheur, épris de modernité est toujours en quête de nouvelles expériences esthétiques. La photo sera à l’origine des cadrages serrés si particuliers de ses œuvres.

Hans Emmenegger, Intérieur de forêt, 1933 huile sur toile, Collection Pictet,©DR

La rétrospective lausannoise réunit une centaine de tableaux répartis dans treize salles de la Fondation de l’Hermitage selon les thématiques récurrentes dans l’œuvre de Hans Emmenegger. Après ses années de formation et son admiration profonde pour le peintre symboliste Arnold Böcklin, on découvre d’étonnantes « Scènes préhistoriques » puis les « Montagnes » (chères à ce membre du Club alpin suisse qui pratique le ski, la randonnée et l’alpinisme), la « Fonte des neiges », les « Collines », les « Natures mortes », les « Intérieurs de forêt », les « Lacs », les « Nuages » et pour finir, une salle intitulée « Mouvement et « nouveau principe ». Le dialogue avec ses amis et mentors se poursuit au fil de l’exposition avec des œuvres de Cuno Amiet, Arnold Böcklin, Giovanni Giacometti, Ferdinand Hodler, Félix Vallotton et Robert Zünd. Des artistes contemporains, inspirés par la modernité de son œuvre, interviennent tout au long du parcours qui « suit le développement de ses thèmes puissamment modernes, jusqu’à ses recherches approfondies sur le mouvement, qui font écho dès 1915 à la chronophotographie et aux expérimentations des peintres futuristes. »

Hans Emmenegger, Pâturage ensoleillé, 1904, huile sur toile, Collection d’art de la Confédération, Office fédéral de la culture, Berne ©DR

Hans Emmenegger s’est aussi passionné pour la lumière sous toutes ses formes « convaincu que seul ce qui avait laissé une trace sur sa rétine devait constituer le point de départ d’un travail artistique. » Parmi ses œuvres les plus surprenantes et d’une grande modernité qui illustrent bien le monde du silence, entre ombre et lumière, qui est celui de cet artiste singulier, grand amoureux de la nature, « Château-Rocher III » de 1901, « Fonte des neiges » de I908-09, « Réflexion sur l’eau ou Petit Bateau à vapeur se reflétant sur l’eau, » de 1909 ou « Intérieur de forêt » de 1933.

Hans Emmenegger, Fonte des neiges, 1908-1909 huile sur toile, Kunstmuseum Luzern, Depositum der Stadt Luzern photo © Andri Stadler, Lucerne. En 1913, il reçoit la médaille d’or pour ce tableau lors de la XIème Exposition internationale d’art au Glaspalast de Munich.

Hans Emmenegger (1866-1940) Jusqu’au 31 octobre 2021 à la Fondation de l’Hermitage à Lausanne: http://www.fondation-hermitage

Catalogue publié en coédition avec les Éditions Snoeck, Gand
232 pages, 24 x 29 cm, 170 illustrations couleur, CHF 49.

Fondation de l’Hermitage à Lausanne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s