Marcher sur les pas d’une star, Catherine Deneuve, pour joindre l’utile à l’agréable

Artcurial organise du 7 au 14 septembre, la vente d’accessoires de mode appartenant à Catherine Deneuve au profit de l’association « Les Restos du Cœur ». Une session qui comprend près de 125 paires d’escarpins, sandales, cuissardes, bottines…griffées des plus grandes maisons, estimées entre 30 et 150 €.

« C’est avec joie qu’Artcurial soutient l’initiative de Catherine Deneuve en proposant à la vente des pièces issues de sa collection personnelle au profit des Restos du Coeur. Cette sélection est à son image, d’une élégance sans égal. Nos clients pourront ainsi en achetant un peu de rêve, aider ceux qui en ont le plus besoin.» déclare Clara Vivien, Spécialiste, Mode & Accessoires de luxe, Artcurial.

Quant à Catherine Deneuve, elle avouait à Madame Figaro: « Je suis folle de chaussures ! J’admire les gens qui savent faire vivre les objets. J’aime les chaussures plates, ballerines Chanel en beige ou en couleurs vives et les talons…». Ce que l’on peut aisément imaginer vu le nombre de paires mis en vente chez Artcurial…Lequel semble t-il, ne représente qu’une partie de sa collection personnelle!

Quel rapport avec la montagne me direz-vous ? A priori aucun, je vous l’accorde ! Mais lorsque j’ai envie de traiter un sujet qui m’intéresse, je cherche et trouve toujours ! Cet exercice très ludique permet de profiter pleinement de la liberté qui m’est donnée sur mon blog.

J’ai d’abord trouvé des photos ravissantes de Catherine Deneuve à dix-sept ans et demi, se promenant en montagne avec le réalisateur Roger Vadim. Il avait jeté son dévolu sur un petit chalet situé à Morzine, en Haute-Savoie, pour vivre leur histoire d’amour à l’abri des regards indiscrets. Il existe malgré tout une série d’images de ce couple superbe faite par Gérard Géry en juin 1961.

Truffaut et Catherine Deneuve sur le tournage de « la Sirène du Mississipi » ©DR

Et puis, dans la filmographie de Catherine Deneuve qui comporte plus d’une centaine de films, on peut citer à titre d’exemples « la Sirène du Mississipi » de Truffaut (1969) avec Jean-Paul Belmondo qui s’achève dans un chalet abandonné de Chartreuse ou bien encore « Si c’était à refaire » de Lelouch (1976) avec Anouck Aimée…Mais je vous laisse découvrir et continuer les recherches !
Les photos sont visibles sur internet…La montagne et la neige jouent un rôle qui n’est pas anodin dans ces deux films. Voilà déjà qui suffit à justifier ce sujet sur un blog dédié à la montagne…

Et dans le catalogue de la vente, si l’on voit surtout des souliers de ville très raffinés et chicissimes, il existe aussi des cuissardes et des bottines plus faciles à porter en montagne. De toute manière, tous les prétextes sont bons pour joindre l’utile à l’agréable…A vous de jouer.


FABRIZIO VITI, Paire de bottines Timeless en cuir glacé noir et ivoire. Estimation : 100 / 120 €
INFORMATIONS PRATIQUES (artcurial.com)
Exposition publique : Du 7 au 13 septembre chez Artcurial, 7 Rond-Point des Champs-Elysées 75008 Paris
Vente aux enchères : Du mardi 7 au mardi 14 septembre,vente online seulement
  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s