En mouvement perpétuel, Arnaud Adam

Arnaud Adam appartient à une famille créative et peu conformiste où les talents de ses frères Lionel et Charlie s’exercent déjà en Haute-Savoie, le premier dans la conception d’une architecture de montagne contemporaine et inventive, le second dans le graphisme et l’illustration humoristiques. Arnaud, célèbre pour ses exploits sportifs, force le trait en créant « le Walk’n Roll », un meuble sculpture en forme de cercle géant, à l’esthétique épurée, destiné à se maintenir en forme!

Le « Walk’n Roll » ©Monica Dalmasso

Ancien champion du monde de freeride (en avril 1998 en Alaska, à vingt-huit ans), ce mordu de hors-piste est né à Besançon où son père était architecte avant de venir s’installer en Haute-Savoie avec sa famille. C’est à lui sans aucun doute qu’il doit sa découverte du vertige de la poudreuse … et ses gênes d’électron libre un peu givré parfois lui donnant envie, adolescent déjà, de reproduire les sauts qu’il voyait dans James Bond ! Mais visiblement l’empreinte paternelle ne se limite pas à cela puisque chacun des fils est doué d’un imaginaire débordant, d’une vraie fibre artistique et d’une forte personnalité. Arnaud, guitariste de jazz à ses heures, vit dans la Vallée de Chamonix où a grandi sa passion du ski extrême.

Le principe de ce « Walk’n Roll » qu’il a imaginé fait irrésistiblement penser à la roue d’un hamster… et si l’exercice est essentiel au rongeur il l’est bien sûr à l’homme ! Arnaud Adam considère cette roue géante comme un « mobilier qui apporte une bouffée d’oxygène pendant une journée au travail, à la maison ou ailleurs. » Toujours est-il qu’elle conjugue parfaitement le beau et l’utile.

Arnaud Adam ©Monica Dalmasso

Rencontre du troisième type (après Lionel et Charlie, ses frères) avec Arnaud Adam qui nous explique son invention : « le Walk’nRoll ».

Quelle est la source d’inspiration du « Walk’n Roll » ?

A force de travailler en position debout derrière mon ordinateur, il m’est venu à l’idée qu’il serait bien de se détendre les jambes au cours de la journée car personnellement j’en ressens le besoin. J’ai songé à cette forme de roue en voyant aussi le film de Stanley Kubrick « 2001 l’odyssée de l’espace » (1968) quand le spationaute pratique ce style d’exercice dans son vaisseau… « le Walk’n Roll » intégre un mouvement de rotation avec ce côté circulaire que je trouve aussi assez sobre et design… idéal pour le télétravail et pas seulement. J’imagine cet objet dans des halls de gares ou aéroports pour patienter (!!!!) mais aussi dans d’autres endroits publics comme des bureaux aménagés en plateaux ouverts (« open space »), des bibliothèques….

Image extraite du film de Kubrick « 2001 l’Odyssée de l’espace » ©DR

Pourquoi travaillez-vous debout ? 

C’est bon pour la santé, ça détend et ponctue la journée d’une activité plus physique.

Quel est votre métier actuel ? 

Maitre d’œuvre en bâtiment depuis 2010. J’exerce en freelance.

Le Walk’n Roll est-il une création pure ?

Après de longues recherches je n’ai pas trouvé grand-chose. J’ai juste aperçu une photo sur internet qui ressemble un peu, mais cela était bien des mois après avoir dessiné mon projet qui est donc une création pure de mon esprit ! Par ailleurs je ne pense pas qu’un tel objet soit commercialisé.

Vous avez, comme Lionel et Charlie, le goût des jeux de mots. « Le Walk’n Roll », ils auraient pu l’imaginer…Pourquoi un nom anglais pour une création purement française si ce n’est justement parce que le nom sonne bien ?

Au début je voulais work and roll voir même » hamster man  » mais les noms étaient déjà pris alors que Walk’n Roll restait disponible. Et c’est en anglais parce que toute l’Europe et le reste du monde a des notions d’anglais !

Les matériaux sont de quelle origine ?

Française. Il s’agit pour la partie bois, fabriquée à Besançon, de sapin. Quant au socle en métal, il est fait dans la région de Tours.

Quels sont les avantages de ce meuble ?

Se détendre, faire une pause. Au travail pendant que vous consultez votre ordinateur, tablette ou smartphone, vous pourrez vous délier les jambes. À domicile, pour les adultes mais on peut aussi (le Walk’n Roll possède un frein, afin de régler la vitesse de course du rouleau) en faire profiter les enfants. Il est équipé d’un tapis podotactile pour le massage des pieds, d’un socle « dérouleur » pour entrainer l’anneau et d’un support avec une tablette pour y poser un ordinateur, un livre, une console de jeux… Walk’n Roll ne consomme pas d’énergie électrique, l’utilisateur est son moteur donc pas d’empreinte carbone !

©Monica Dalmasso
Dimensions hors tout (L, l, h) : 210 x 95 x 230 cm

https://walknroll.fr/fr

https://www.facebook.com/WalknRolldesign

Il s’agit encore d’un prototype perfectible (bruit, socle en métal moins esthétique que la roue, etc.) mais vous découvrez le Walk’n Roll en avant-première!

C’est Monica Dalmasso (https://coyotecity.myportfolio.com/personal-work) à laquelle j’ai consacré récemment un article sur mon blog (https://lartdevivrelamontagne.com/2021/08/03/bravo-monica/) qu’Arnaud Adam a choisie pour prendre les photos et réaliser les vidéos de son Walk’n Roll visibles sur son site et sa page Facebook.

Une réflexion sur “En mouvement perpétuel, Arnaud Adam

  1. hermine7421

    Coucou Marie-Christine,

    J’espère que Christian et toi êtes en forme et que vous préparez toujours activement l’arrivée du nouveau petit membre de la famille 😉.

    De retour ce matin au bureau, après mes 4 semaines de pause (dont 3 à sillonner la bella Italia : de l’Ile d’Elbe à Pompéi, en passant par la sublime Toscane), je découvre avec intérêt ton bel article sur l’invention d’Arnaud Adam.

    Quelle famille décidément ! Bravo pour le titre et le jeu de mots cinéphile 😊

    Grosses bises et belle fin de semaine

    Cécile

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s